FILTRAGE


Si on considère que la plus grande partie du purin est de l’eau, et notre objectif est de transporter de l’eau et que notre objectif est de transporter une quantité minime à des zones lointaines, le filtré est une bonne option. Comme l’étude ci-joint nous indique (étude UNIVIC), on peut réaliser un filtré jusqu’à 250 microns et toute la fraction filtré produite peut être rabaissé de ses nutriments, surtout l’azote, jusqu’un 25/35%.
La fraction solide pâteuse on la mélange avec le purin à nouveau. Avec ces équipes, on peut monter jus qu’un 2/4%de matière sèche qui contient le purin du porc (mères/engraissement), jus qu’un 11% qui permet la rampe. Le résultat est encore un liquide pâteux qu’on doit transporter avec un tonneau.
Dans le secteur porcin, ces équipes sont utilisés pour faire monter le pourcentage de nutriments dans le purin qu’on transporte plus loin et économiser les coûts de transport, tandis que dans le secteur bovin sont utilisés pour filtrer le liquide de la salle de traite et de cette façon réutiliser l’eau pour le nettoyage.
Utilizamos cookies propias y de terceros para mejorar la experiencia de navegación, y ofrecer contenidos y publicidad de interés. Al continuar con la navegación entendemos que se acepta nuestra Politique de cookies